Dans son tableau « Nu descendant un escalier #2 » (1912), Marcel Duchamp représente un personnage en déplacement. L’œil unique de l’artiste quant à lui, est fixe. Mes photographies inversent cette expérience en cherchant plutôt à voir ce que le personnage pourrait percevoir dans sa descente.

Mes photographies de la série « Descendant l’escalier » résultent de la superposition de plusieurs images prises à partir de divers niveaux d’un escalier. Elles concentrent la durée de l’observation dans des images uniques. Perspective à multiples points de vue, fragmentée, dont le résultat n’est connu que lorsque les images sont superposées. Ce sont des études de confusion des formes issue du déplacement. D’ailleurs, je les réalise au cours de mes voyages!

 

"Nu descendant un escalier # 2", Marcel Duchamp, 1912
huile sur toile, 146cm X 89cm

 


"Descendant l'escalier (rue St-Christophe, Montréal)", Jacques Desbiens, 2007,
photographie numérique.



"Descendant l'escalier (Shibuya, Tokyo)", Jacques Desbiens, 2009,
photographie numérique.



"Descendant l'escalier (Harajuku, Tokyo)", Jacques Desbiens, 2009,
photographie numérique.



"Descendant l'escalier (Harajuku, Tokyo)", Jacques Desbiens, 2009,
photographie numérique.



"Descendant l'escalier (Québec)", Jacques Desbiens, 2010,
photographie numérique.



"Descendant l'escalier (Québec)", Jacques Desbiens, 2010,
photographie numérique.



"Descendant l'escalier (Québec)", Jacques Desbiens, 2010,
photographie numérique.