« Tractatus Holographis»
Hologramme de synthèse, 60cm X 40cm
Jacques Desbiens; 2005

 

 

 

Cet hologramme présente un traité fictif d'holographie du 16ième siècle. Les illustrations animées et le livre lui-même sont en trois dimensions. 2000 images générées par ordinateur ont été utilisées pour reconstituer une multiplicité de points de vue sur ces objets 3D. Lorsque l'observateur se déplace latéralement, une page tourne pour montrer la suite de la description.




"Tractatus Holographis" dans l'exposition "La Fenêtre Brisée - Hologrammes et Dessins",
U.Q.A.M., Montréal, Québec, Octobre 2010.

 

Le texte du Tractatus Holographis est en français moyen du XVIième siècle.
Il décrit les principes de base de l'holographie.

 

Tractatus Holographis

 

Quant on veult figurer artificialmêt les espaces et les choses veues ou conceues avec ressemblance / Pluseurs lignes sont a tirer : desquelles procedent la longeur, haulteur et distance. Il est perspect et deduit par speculations de philosophes / que toutes choses sont veues côme par lignes procedês de lueil : Lest assavoir par le triâgle : du quel la base est la chose veue : i fon piramide. Ains la piramide visuelle se deplace sur la droicte horizontale perpendiculaire devant l’estendue pour fixer langle de veues.

Pluseurs perspectives sont figuré et ordiné. Enluminez les images d’ondes divisé par devant et par langle. Après fixation / enlumination par langle fait apparoistre les images.

Consequemnêt : Objects sont devant derrière la verrerie. Mouvement fait apparoistre mouvements. Rapidité et revers produisent contrariétés de forme. Diversite de veues donne liberté du regard.

 

Voila secrez de l’art pictorale
des espaces artificieux.

 

Jacques Desbiens
2005

 


"Tractatus Holographis", dessin, carnet, Jacques Desbiens, 2004.