Confronté aux approches optiques et géométriques, ainsi qu’à une nature chaotique perçue dans le déplacement, la création d’images m’a conduit dans un voyage qui allie des conceptions orientales et occidentales du dessin et de la représentation spatiale. Mon approche expérimentale du dessin implique l’inattendu du résultat et donne souvent lieu à un surréalisme discret issu de configurations éclatées, amalgame du construit et du chaos visuel, de l’observation systématique et du hasard, lignes et nuées.
Je ne vois pas pour dessiner, je dessine pour voir.