« La fenêtre Brisée »
Hologramme de synthèse, 140cm X 47cm
Jacques Desbiens, 2006

 

 

 


"Le vent est invisible, le temps s'y déplace."

Cet hologramme a été produit à partir de 1280 images infographiques 3D présentant autant de points de vue. Lorsque l'observateur se déplace latéralement, le rouleau se déploie ou s'enroule selon l'orientation du mouvement, et des feuilles volent à travers le verre cassé.

Cette image est un jeu de contradictions qui oppose la bidimensionnalité et la tridimensionnalité, le plat et le relief, la proximité et le lointain. Dans sa fabrication comme dans son contenu, cet hologramme est une ambiguïté spatiale où la branche lie les trois zones de l’espace holographique : devant, derrière et sur la surface.

 

Le court poème chinois a été composé et calligraphié par Yunjeung Yang (peintre et calligraphe coréenne). Nous pourrions le traduire, librement, par ces mots :

« Le vent berce,

Le temps est un lieu. »

 



La branche jaillit dans l'espace réel,
devant le plan de l'hologramme.


Le rouleau, tel qu'il apparaît à partir
des points de vue de gauche.


"Le vent caresse, le temps est un lieu."
Calligraphie originale, Yunjeung Yang, 2006
encre sur papier, 10cm X 24cm.

Calligraphie holographiée